Académie 2021

L'Académie 2021 est placée sous la direction de Geoffroy Jourdain, directeur musical de l'ensemble Les Cris de Paris. Elle aura pour thématique la naissance de l'oratorio.

Le programme

Marc-Antoine Charpentier (1634-1704), Le Reniement de Saint-Pierre H424
Giacomo Carissimi (1605-1674), Jephté (Historia di Jephte)
Luigi Rossi (1597-1653), Cantate Ancor satio non sei ; Un peccator pentito « spargete sospiri »

Ce concert met en regard la musique du maître italien de l’oratorio, Giacomo Carissimi, et celle du français Marc-Antoine Charpentier : les histoires sacrées de ce dernier sont le reflet des grandes œuvres entendues et étudiées à Rome auprès du maître. Autre compositeur dont l’influence sur la France est non négligeable (il y fut invité à deux reprises par Mazarin), Luigi Rossi est l’un des fondateurs du genre qui prit forme dans les oratoires romains.

L’Historia di Jephte de Carissimi est l’un des premiers, sinon le premier chef-d’œuvre du genre à avoir bénéficié d’un réel succès. Écrit en 1649, cet oratorio narre en langue latine l’histoire, issue de l’Ancien Testament, de Jephte, qui en échange d’une victoire dans son combat contre les Ammonites, promet au Seigneur de sacrifier la première personne qu’il verra à son retour victorieux, un vœu qui s’avèrera fatal à sa jeune et unique fille. Le récit biblique, confie alternativement à un ou plusieurs chanteurs, est entrecoupé de chœurs et d’ariosos magnifiques qui commentent l’action. La plainte de la fille de Jephte, avec ses voix en écho « Plorate colles, dolete montes (« Pleurez collines, affligez-vous montagnes ») et le sublime chœur final a six voix « Plorate filii d’Israel » (« Pleurez fils d’Israël ») résument à eux seuls les beautés de cette œuvre.

Cet oratorio a sans aucun doute beaucoup marqué Marc-Antoine Charpentier qui en réalisa une copie manuscrite intégrale lors de son séjour en Italie. Cette influence se ressent particulièrement dans l’écriture de son Reniement de Saint-Pierre. Après le chant du coq, lorsque Pierre prend conscience de sa trahison, le chœur conclut cette histoire sacrée dans un climat de profonde tristesse sur les mots « Flevit amare » (« Il pleura amèrement ») parés de très italiennes et expressives dissonances.

Luigi Rossi fait partie des précurseurs du genre. Conjointement aux premières formes narratives s’appuyant sur des épisodes bibliques, il a largement contribué à la création d’un répertoire dédié aux oratoires romains de la Réforme catholique où l’on pratiquait des « cantates morales » dans le cadre d’exercices spirituels.
On lui attribue plusieurs de ces cantates, vraisemblablement conçues pour être exécutées en temps de Carême, curieuses méditations sur la vanité du monde et exhortations au repentir, comme Ancor satio non sei ou Spargete sospiri. Conservées pour la plupart au Vatican sous des titres évoquant le péché et la pénitence, elles témoignent d’un soin très novateur porté à l’illustration des mots et des affects. Il y souffle une charge émotionnelle très théâtralisée, pleine de sensualité, qui anéantit la distinction contemporaine entre genre profane et genre sacré.



Production    En partenariat 

Avec le soutien de l' 

Mis à jour le 16 nov. 2021
Académie 2021© Bertrand Pichène

Les musiciens de l'Académie 2021 :

Marie Théoleyre, Laura Rodrigues Lopes sopranos
Clémence Faber mezzo-soprano
Marco Angioloni, Gabriel Belkheiri Garcia del Pozo ténors
Ilia Mazurov baryton
Mojca Jerman, Simone Pirri violons
Pablo Tejedor Gutierrez basse de violon
Adrien Alix violone
Marina Cabello del Castillo, Marc de la Linde violes de gambe
Jeremy Nastasi théorbe
Vincent Kibildis harpe
Alex Mastichiadis orgue
Santiago Gervasoni clavecin

Les instrumentistes et chanteurs de la 23e Academy sont regroupés autour des 4 chanteurs issus de l’ensemble EEEMERGING+ Cantoría, constitué de :
Inès Alonso Botella soprano
Samuel Tapia Soler contre-ténor
Jorge Losana Garcia ténor
Valentín Miralles Guardiola basse








Bios
Académie d'Ambronay - EEEMERGING+

Depuis sa création en 1993, l’Académie représente une étape importante dans l’évolution des jeunes artistes européens en début de carrière.


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT